01/12/2010

Cabaret caucasien

CABARET CAUCASIEN

 Cabaret Caucasien.jpg

SAMEDI 18 DECEMBRE

A LA FABRIQUE

Route d'Aiguebelle - 26780 Allan

 

De retour du Caucase, après 6 semaines de rencontres à travers la Grèce et la Géorgie au sein de la caravane culturelle Babel Caucase 2010, la Bizz'Art Nomade propose une soirée aux saveurs et aux sonorités tchétchéno-géorgiennes, accueillant des amis musiciens et danseurs et conviant le public à partager la richesse de ces rencontres...

 

Avec au programme ...


>>> 19h

> BANQUET GEORGIEN

(réservation souhaitée !)

 

>>> À partir de 20h30
> PROJECTIONS
des reportages tournés lors de la caravane culturelle Babel Caucase 2010, diffusés sur ARTE.

 

« La fête avec les migrants », reportage sur la situation des clandestins à Igoumenitsa, en Grèce.

Les caravaniers, musiciens et cinéastes ont installé leur piano et leur structure de projection de film près des campements de migrants dans la zone portuaire. Une soirée de cinéma, de musique et de fête - qui a réuni des Soudanais, des Irakiens des Érythréens, des Kurdes...
Un bel exemple de solidarité culturelle qui prouve qu'on peut aussi emmener le rire dans des lieux habités par la tragédie.
Un reportage de Mylène Sauloy, Antoine Cuche et Matthieu Quillet.

 

« Le miracle de Batoumi », reportage sur Batoumi, capitale géorgienne et l'envers du décor.

Le fulgurant développement économique de son port pétrolier, hautement stratégique, aurait tendance à faire oublier qu'il y a deux ans encore, la Géorgie et la Russie étaient en guerre et qu'à 80 kilomètres de là, un autre port, celui de Poti était bombardé par les forces russes.
Un reportage de Mylène Sauloy, Antoine Cuche et Matthieu Quillet.

 

« L'impossible retour des déplacés ossètes », reportage sur les déplacés du dernier conflit de 2008.

En août 2008, un conflit éclatait entre la Géorgie et la Russie. Cette guerre éclair d'une semaine s'est soldée par l'annexion, par Moscou, des deux régions géorgiennes sécessionnistes d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud...
130 000 personnes (Géorgiens et Ossètes mariés à des Géorgiens) avaient été forcées à l'exil. Parties sans rien, du jour au lendemain, elles ont trouvé refuge dans les zones non occupées par les forces russes. Deux ans après le conflit, 30 000 déplacés vivent toujours dans des camps-villages financés par des ONG américaines et situés près de la ligne de démarcation arbitrairement établie par l'armée russe, en Géorgie. Sans travail et en proie au désespoir, ils attendent toujours de pouvoir retrouver leurs terres. Mais la plupart de leurs maisons ont été brûlées par les soldats russes.
Un reportage de Mylène Sauloy, Antoine Cuche et Matthieu Quillet.

 

« Les Tchétchènes de la vallée du Pankissi », reportage sur les réfugiés tchétchènes du Pankissi.

Après un mois de route et d'étapes aussi créatives que chaleureuses, la caravane Babel Caucase a atteint sa dernière étape : le Pankissi, région isolée de Géorgie où vivent plusieurs générations de réfugiés tchétchènes. Un peuple qui a bien du mal à préserver son âme, sa culture et sa spiritualité - russification en Tchétchénie et arabisation dans la Vallée du Pankissi.
Un reportage de Mylène Sauloy, Antoine Cuche et Matthieu Quillet.

 

 

> CONCERT avec le groupe PANKISSI

 

Musique polyphonique et instrumentale tchétchéno géorgienne.

Une rencontre festive avec le groupe Pankissi au grand complet pour une soirée de chants et de danse à partager. Le groupe Pankissi a été constitué au printemps 2002 par quatre réfugiés de la vallée de Pankissi en Géorgie où vivent depuis plus d'un siècle des Tchétchènes (appelés Kistes). Aujourd'hui composé de dix musiciens, chanteurs et danseurs, c'est un ensemble poly-instrumental avec accordéon, tambour, balalaïka et guitare.
Le répertoire du groupe parcourt à la fois les chants traditionnels tchétchènes, les complaintes montagnardes, ainsi que les chants religieux soufis. Aux chants traditionnels font échos des compositions plus personnelles.

 

Longue de 10 kilomètres, la vallée de Pankissi est située en Géorgie le long de la frontière avec la Tchétchénie. Elle s'étend dans la région de Kharétie au Sud-Est de la chaîne du Caucase qui constitue les plus hautes montagnes d'Europe.
La plus grande partie de ses habitants est constituée par les descendants des Tchétchènes et des Ingouches qui ont migré au 18ème siècle venant des régions du Nord Caucase. Appelé Kistes ou Kistines ils ont adopté la citoyenneté géorgienne mais ont gardé de nombreux liens avec leur peuple d'origine (langue, religion, coutume...).
La guerre en Tchétchénie a entraîné en automne 1999, l'afflux de nombreux réfugiés qui se sont abrités dans des bâtiments de fortune.
Vivre avec dignité, c'est tout ce que demande les habitants de cette vallée.
Le groupe Pankissi chante leur espérance.

 


TARIFS

Banquet géorgien > 10 €  (réservation souhaitée)
Soirée projections et concert > 10 €
Banquet + soirée > 20 €


INFOS / RESA

La Bizz'Art Nomade
La ferme des Dames - 26160 Salettes
04 75 90 45 71 / 06 79 04 03 41
bizzart@club-internet.fr

 

14:08 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Festival - Caucase

Sans titre.JPG

Pour consulter le programme, cliquezsur le lien suivant : programme-festivalcaucase.pdf

10:05 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Soirée culturelle - Géorgie

Dimanche 5 décembre 2010

de 19h30 à 21h00

 

Soirée Culturelle géorgienne

présentée par le Centre culturel géorgien LAZI

 

Exposition des peintures de Vahtang AKOBIA, de Déa MEGRELISHVILI et du monastère de NEKRESSI;


Dégustation de spécialités culinaires géorgiennes préparées par Nana AKOBIA;


Spectacle (chants et poésies) exécuté par des enfants géorgiens vivant en France.


Entrée libre.


Adresse : Galerie 89, 89 avenue Daumesnil, 75012 Paris -  Métro: Gare de Lyon          

10:02 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/11/2010

Exposition - photo

atelier_en_liberte_20101 (3).jpg

La Maison des Artistes, à l'occasion de portes ouvertes, propose une exposition photographique de Maia Gio, consacrée à la Géorgie, les 20 et 21 novembre 2011, de 14h à 20h. 

Adresse : 11 rue Berryer 75008 Paris

15:06 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

18/11/2010

Concert - Géorgie

Concert de soutien à l’association Momavali-France
Association d’aide aux enfants en difficulté de Géorgie.

 

Piano et chants géorgiens

 

Samedi 20 novembre 2010

de 18 h 00 à 19 h 15

83 rue Yves le Coz

à Versailles (quartier de Porchefontaine)

 u

 

Avec Théa Mariamidzé, Nana Chikashua et la chorale « Gandzi »

 

Le concert est gratuit. Les auditeurs pourront faire un don à l’association

Compte tenu du nombre de places disponibles, la réservation est obligatoire à l’adresse de l’association : momavali@free.fr, tél. 01 30 21 25 50

 

 

Théa Mariamidzé, pianiste issue du Conservatoire National Supérieur de Tbilissi en Géorgie, a donné de nombreux concerts en Géorgie et en France.

(Discographie : Vingt regards sur l’enfant Jésus d'Oliver Messiaen ;
Joyaux géorgiens Musique classique géorgienne du XXème siècle, pour piano et violon.)

Au programme :

F. Chopin -  Polonaise Op.40, n°1 en La majeur ; 2 Nocturnes op.32, n°1,2 en Si majeur et en La bemol majeur ;  Etude op.10, n°3 en Mi majeur.

M. Magin, scherzo

A. Chaverzachvili, scherzo

A. Matchavariani, Khoroumi (danse traditionnelle géorgienne).

 

 

Nana Chikashua, pianiste primée en 1997 au concours de musique de la République de Géorgie, s'est produite dans de nombreux récitals en Géorgie et en France. Elle est actuellement boursière à l’Ecole Normale de Musique « Alfred Cortot » à Paris.

Au programme :

W. F. Bach,  sonate n°6 en la mineur,
F. Chopin, étude op.10, n°9 en fa mineur,
O.messiaen, prélude n° 2 "Chant d'extase dans un paysage triste"  en fa dièze mineur, prélude n° 8 "Un reflet dans le vent" en ré majeur

R. Laguidzé, Rondo-toccata.

 

Chants géorgiens, interprétés par la chorale "Gandzi" (Mia Meliava, Luigi Tomasi, Maya Tchikviladzé).

 

Momavali-France, association à but non lucratif entièrement constituée de bénévoles, a pour objet de soutenir des enfants géorgiens en difficulté. Le projet actuel a comme objectif la prévention de maladies liées aux pollutions de l’eau potable dans un lotissement de réfugiés. Il s’agit de sensibiliser aux problèmes, d’aider les enfants malades et d’améliorer les structures sanitaires.

17:21 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/11/2010

Expo - Dessin, Géorgie

76016_478889238488_820123488_5531974_1713023_n.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du 16 au 18 novembre 2010 (ouverture mardi le 16 novembre à 18-20 h) à la Maison Géorgienne, 3 rue du Sabot 75006 Paris

14:04 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Librairie - Ossétie

Sans titre.JPG

13:04 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/10/2010

Stages de chants géorgiens

Sans titre.JPG

12:51 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Stages de chants géorgiens

Sans titre.JPG

12:50 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Journées géorgiennes

Sans titre.JPG

11:22 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/10/2010

Concert - Géorgie

affiche_iberia_emvod_3_qualite.jpg

09:42 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/10/2010

Magazine -Tchétchénie

Sans titre.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour accéder aux Nouvelles de Tchétchénie, cliquez sur le lien : N de T N32 couleurs PDF.pdf

 

11:05 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Soirée - Arménie

1.JPG

11:02 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/10/2010

Concert - Caucase

Sans titre.JPG

14:25 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/10/2010

Festival musique - Caucase

1.JPGLe programme complet en cliquant ici.pdf

15:22 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Saveurs d'Europe orientale

F.A.C.E.F

FEDERATION DES ASSOCIATIONS CULTURELLES EUROPEENNES EN ILE-DE-FRANCE

 

INVITATION
à l’heure de la « Semaine nationale du goût », prenez

L’Orient Express des Saveurs

samedi 16 octobre 2010, de 10 à 18 heures

à la Maison des Associations du 7e arrondissement
4 rue Amélie, angle du 93, rue Saint Dominique – 75007 Paris.
Métro : La Tour-Maubourg ou RER : Invalides.

Entrée libre

Venez découvrir, tout au long du jour, les richesses culinaires d’Europe centrale et des Balkans ! Dégustations, démonstrations, livres et fiches de recettes : il y a en aura pour tous les goûts…

 

Au programme :

De 10 à 18 heures - Dégustations de plats, vins et gâteaux, vente de livres de cuisine d’Europe de l’Est sur les stands (livres de cuisines arménienne, géorgienne et tchétchène, notamment) .

L'Association des Originaires et Amis des Pays tchèque et slovaque, vous emmènera dans une bergerie slovaque : expo-photos, présentation d'objets et d'instruments de musique du berger, dégustation de fromage et de pâtisseries, animation musicale. L’association Albania proposera des plats typiques, salés et sucrés, d’Albanie, des objets traditionnels dont instruments de cuisine, des herbes aromatiques en provenance d’Albanie… et aussi la Croatie, la Bulgarie, les pays slaves et de l’Est, la Maison d’Europe et d’Orient.

13h00 Géorgie, pour l’amour du vin, documentaire de Pierre Goetschel (All/Fr, 2009, 52’) (Maison d’Europe et d’Orient)

Ancienne cave à vin de l’empire soviétique, la Géorgie subit depuis plusieurs années un embargo russe sur le symbole même de l’identité géorgienne : la vigne et le vin. A l’heure de la mondialisation et d’une nouvelle industrialisation de ses vignes, comment ce petit pays encore très rural, berceau revendiqué de la vigne, saura-t-il conserver une identité et des traditions revendiquées comme millénaires ?

14h00Saveurs bulgares. (Mission Bulgarie)

Démonstration culinaire d’un plat simple et pas cher, par un grand chef invité par l’association Mission Bulgarie et spécialement venu de Sofia pour nous réjouir le palais !

15h00 - Les enfants des Illyriens. (Association Albania) 

Ouvrage pour la jeunesse signé par l’auteure albanaise Greta Dhaskali, Les enfants des Illyriens est une balade dans l'histoire de l'Antiquité au travers d'un parcours plein de "saveurs"... Une manière de satisfaire à la fois la curiosité et l’esprit gourmand des enfants grâce à des recettes savamment disséminées par l'auteur tout au long du récit… Lecture.

16h00 Dans les casseroles de Voïvodine. (Atelier parisien de Langues et de Cultures slaves)

En panne d’idée gâteau ? La « plazma-torta » est facile à faire et plaît à tous, petits et grands ! L’Atelier parisien de Langues et de Cultures slaves nous emmènera ensuite faire un tour dans les plaines de Voïvodine, au nord de la Serbie, pour nous faire humer quelques-uns des fumets qui s’échappent des marmites locales.

Infos : Antony Smal, Maison d’Europe et d’Orient, 01 40 24 00 55 ou antsma@sildav.org 

13:44 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/10/2010

Théâtre - Géorgie



14:02 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/10/2010

Web - Dossier Géorgie


Newsletter bimensuelle du 01/10/2010


 
Russie: De la milice à la police, la grande réforme du ministère de l'Intérieur
29/09/2010

A quand un Woodstock en Géorgie?
28/09/2010

Russie : Difficile coopération gazière avec la Chine
27/09/2010


 
Mikhéil Saakachvili: «Nous devons terminer ce que nous avons commencé»
Par Tabula
Le Président Mikhéil Saakachvili répond aux questions de l’hebdomadaire géorgien Tabula.

 
 

«La Géorgie n’est pas encore une démocratie, mais un régime hybride»
Par Beka MINDIACHVILI
Ghia Nodia, politologue et ancien ministre géorgien de l’Education nationale, analyse la nature du pouvoir géorgien, le processus de démocratisation, l’impact des réformes, le rôle de la Russie et de l’Eglise… Il répond à Beka Mindiachvili, expert du centre «Tolérance» de l’Office du médiateur de Géorgie.

 
 

Deuxième anniversaire de la guerre entre la Russie et la Géorgie
Par Mirian MELOUA*
Deux années après le déclenchement de la guerre éclair entre la Russie et la Géorgie, le 8 août 2008, l’évolution sur le terrain conduit à une séparation de plus en plus marquée entre l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud d’une part, la Géorgie de l’autre.

 

 

Pour contacter la redaction, écrire à redaction@regard-est.com

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Regard sur l'Est2010 / ISSN 2102-6017

http://www.regard-est.com/
 
- - - - - - -
La rédaction de Regard sur l'Est

Pour vous désinscrire, merci de vous rendre ici:
http://www.regard-est.com/cgi-bin/pg-mlpro.cgi?A=antsma@s...

17:58 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/09/2010

Mois de l'Arménie à la Péniche Anako

navfill-v2.jpg 

 

du mercredi 6 octobre
au dimanche 31 octobre

 

Exposition de photographies
« Sur la Route du Karabagh »

 

de Stéphanie Samuelian, Gérard Macé, Mélina Pirollo-Karnikian, et Shushan Kerovpyan

Entrée libre

     

mercredi 6 octobre
à 20h30

  Atelier de danses et chants populaires arméniens
    Tarif 6 €
     

jeudi 7 octobre
à 20h30

  Carte Blanche à Laurent Boutros, guitariste arménien

 

 

"Laurent Boutros, a réussi a saisir l'âme de la tradition folklorique Arménienne de manière passionnante et inédite. Ces belles pièces qui associent un travail de transcription à une réinterprétation sensible proposent un voyage spirituel évocatif et délicat.

Boutros est un guitariste d'exception et ces œuvres représentent une contribution importante au répertoire." 

Atom EGOYAN

Tarif plein 12 €, tarif réduit 8 € et 5 € pour les moins de 12 ans

     

vendredi 8 octobre
à 19h

  Vernissage de l’exposition Entrée libre
     

dimanche 10 octobre
de 11h à 14h

  Brunch avec ethnomusiKa, "l'Ecrit et l'oral dans le chant liturgique arménien"

 

Aram Kerovpyan, directeur de l’ensemble de chant liturgique arménien Akn, du Centre d’études du chant liturgique arménien de Paris, Maître-chantre de la Cathédrale arménienne Saint-Jean-Baptiste de Paris, Docteur en musicologie (EPHE) et membre de l’ensemble de musique arménienne Kotchnak, viendra nous présenter "L'écrit et l'oral dans le chant liturgique arménienne" au travers de documents sonores et visuels.

Entrée libre

     
à 16h
  Anahid Sarkissian "Mer yertikin dag"
 

Spectacle et contes en langue arménienne

Mille  jeux  sous le toit,
un  jeu  sur  le toit …

 

Tarif 6 €

     
     

mercredi 13 octobre
à 20h30

  Jazz Jam avec Anne Pacéo
 

Anne Paceo (Django d'or "révélation" 2009), batteuse de Christian Escoudé, Alain Jean-Marie ou encore China Moses animera la jam à la péniche Anako une fois par mois, elle s'entourera de musiciens très talentueux de la nouvelle génération.

 

Tarif 6 € (comprenant une boisson)

Gratuit pour les musiciens qui viennent avec leur instrument

 

www.annepaceo.com
blog.lemonde.fr/2010/09/23/jamsession-animee-par-anne-paceo

     

vendredi 15 octobre
et samedi 16 octobre
à 20h30

 

Concerts de Papiers d’Arménie

Voyage musical de Constantinople à Tiflis en passant par Mouch et Erevan

 

Là où la tradition voit le jour, elle grandit, mûrit, décline, et renaît quelque part, suivant le cycle de la vie.
Inspirés des airs traditionnels d'Arménie, de Grèce, de Géorgie, et d'Anatolie, Papiers d'Arménies invite au voyage, sillonnant ces chemins qui d'orient en occident, ont inspiré bon nombre d'artistes, de poètes, de peintres, et d'écrivains.

Gérard Carcian ( kamantcha ) 
Araik Bartikyan ( doudouk ) 
Macha Gharibian (voix) 
Dan Gharibian (guitare voix et bouzouki)
Aret Derderyan (accordéon)

Tarif plein 12 €, tarif réduit 8 € et 5 € pour les moins de 12 ans

http://www.papiersdarmenies.com

     

jeudi 21 octobre
à 20h30

 

Conférence de Raymond Kévorkian
« Le Conflit du Karabagh entre règlement pacifique et reprise des hostilités »

    en français
     

vendredi 22 octobre
à 20h30

  Concert de l’ensemble Kotchnak

 

 

Chants de Sayat Nova, troubadour arménien du 18e siècle.

Kotchnak, qui s'appelait jusqu'en 1987 Ensemble de musique arménienne, est né d'un duo créé en 1976. Il interprète des chants traditionnels populaires arméniens, ainsi que des chants des achough, notamment ceux de Sayat Nova. L'interprétation de l'ensemble est monophonique et modale; elle s'appuie à la fois sur la tradition et sur des recherches menées par ses membres. İl s'agit en effet de la recréation perpétuelle du répertoire où, par le moyen de l’improvisation, chaque exécution constitue une première. Depuis sa fondation, Kotchnak a réalisé plusieurs tournées en France et aux États-Unis d’Amérique, et s’est produit dans plusieurs villes d’Europe.

 

Virginia Kerovpyan, chant

Rouben Haroutunian, târ et chant

Anouch Donabédian, kamantcha

Aram Kerovpyan, kanoun

Vahan Kerovpyan, dap.

 

Tarif plein 12 €, tarif réduit 8 € et 5 € pour les moins de 12 ans


www.kotchnak.org


   

dimanche 24 octobre
à 16h

  Concert de l’ensemble Djivani

 

Ensemble de musique traditionnelle arménienne


Cet ensemble, formé par huit musiciens, fait revivre intensément la musique traiditionnelle arménienne. Jouée avec des instruments anciens, communs à tout l’Orient (qanûn-cithare, luth, kamantcha-vielle ou zourna-hautbois), elle exprime les divers sentiments qui ont traversé un peuple qui a trop souffert. Mais quand la formation délivre un chant remuant et enjoué, l’espoir est à nouveau là.

NOVA MAG

 

oud : Vartan Arslanyan

peloul, doudouk, shêvi, zourna : Philippe Chahbazian

chant : Siranouche Hourdan

dehol, def : Eric Kismichian

oud : Berdj Kouyoumdjian

kanone, shêvi : Aïda Nergararian

kamantcha : Jean-Pierre Nergararian  

 

Tarif plein 12 €, tarif réduit 8 € et 5 € pour les moins de 12 ans

 

http://www.japel.org/djivani_presentation.htm

http://www.youtube.com


   

mercredi 27 octobre
à 20h30

  Collectif « Contes à Croquer»
 

Le Collectif

Il était une fois 15 conteuses et conteurs d'âges, de parcours, d’origines et d’univers différents : l’un contait la Bretagne, l’autre la Provence, l’une les lagons, l’autre l’Asie, l’une susurrait des contes érotiques tandis que l’autre clamait les origines du monde, l'une dansait et l'autre jouait de la musique, celle-ci chantait les Tziganes et celle-là les Inuits, l’un aimait faire peur, l’autre faire rire et tous faisaient rêver…

Tarif 6 €


   

jeudi 28 octobre
à 20h30

 

Conférence de Dickran Kouymdjian
« Paradjanov et un tournage manqué»

 

Conférence de Dickran Kouymjian, "Paradjanov et un tournage manqué", en présence exceptionnelle de Patrick Cazals et de son film, "Sergueï Paradjanov, le rebelle" (2003), 52 minutes.

 

Entrée libre

 

http://www.lesfilmsduhorla.com/filmographie.html


   

vendredi 29 octobre
à 20h30

 

Concert de Lavach’ et Claude Barbos
« Un voyage musical autour de la poésie de Rouben Melik »

 

C'est le nom du pain traditionnel arménien. Le groupe, constitué d'une franco-arménienne, d'un franco-congolais, d'un franco-mexicain et d'un franco-polonais, s'est formé en 1999 dans le quartier populaire de la Goutte d'Or et y a fait ses premiers pas.
Depuis, le groupe a tourné un peu partout en France et participé à de nombreux festivals; à partir 2006 le groupe a commencé à se produire avec succès à l'international.

 

Tarif plein 12 €, tarif réduit 8 € et 5 € pour les moins de 12 ans

 

www.lavach.com

     

dimanche 31 octobre
à 17h

 

Concert du Trio Massis

 

Chant, guitare et violoncelle

Auteur - compositeur- interprète, Massis est né en 1949 à Constantinople. Très jeune, il choisit la voie de la musique.
Ses premières sonates pour piano naissent en Italie, en 1971, où il vit et compose un important répertoire de chansons en italien, ayant pour thème l’amour, la liberté, la solitude…
En 1987, à Paris, Massis vit une rencontre inattendue avec les œuvres du poète Chiraz, qu’il compose et chante telles qu’il les conçoit, avec passion et mélancolie.
En 2010, année de la commémoration du 95e anniversaire de la naissance de Hovhannès Chiraz, Massis revient sur le devant de la scène, accompagné du célèbre violoncelliste Chahan DINANIAN.

Tarif plein 12 €, tarif réduit 8 € et 5 € pour les moins de 12 ans

12:14 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Cinéma - Arménie

 

ArmenCiné

Voici le programme à venir des prochains mois.
Nous espérons vous voir nombreux.

Programme du 2ème semestre 2010
Tous les seconds mardis du mois,
à 20h précises, au cinéma L'Entrepôt
7-9, rue Francis de Pressensé 75014 Paris

mardi 12 octobre 2010
ARÈNES SANGLANTES - « Blood and Sand »
de Rouben Mamoulian
1941, USA, 2H05, avec Tyrone Power, Linda Darnell, Rita Hayworth, Anthony Quinn.
La vie brève d'un jeune torero dont le sort est lié par le jeu du destin, à celui d'un célèbre bandit. Le chef d’œuvre hollywoodien du maître Rouben Mamoulian.

mardi 9 novembre 2010 à 20h
BORDER - « Sahman »
de Harutyun Khatchatryan
2009, Arménie, couleur. Documentaire/Drame réalisé par Harutyun Khatchatryan, écrit par Harutyun Khatchatryan et Mickael Stamboltsiyan.
Un docu-drama poétique basé sur des faits réels. Le maître arménien Khachatryan réfléchit sur la tragédie qui s'est abattue sur son peuple pendant le conflit entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan dans les années 1990, après l’effondrement de l'Union soviétique. À travers le regard d'un buffle qui se trouve coincé dans un fossé, nous suivons la vie de la ferme et des villages environnants avec le changement des saisons et le rythme lent de l'endroit.

mardi 14 décembre 2010 à 20h
LE NOYER SOLITAIRE - « Miaïnak enkouzéni. »
de Frounzé Dovlatian
Arménie - 1986 – 2H15 • Scénario: Arnold Aghababov, Frounzé Dovlatian • avec Armen Djigarkhanian, Frounzé Dovlatian, Vladimir Kotcharian, Annette Haroutiounian.
Un instituteur découvre sur une pierre gravée un texte ancien confirmant que le village a été fondé il y a plus de mille ans. Au même moment, le maire du village décrète sa disparition prochaine, au nom du progrès et du développement : le village va se diviser en deux camps et révéler deux attitudes face à l’identité arménienne... et à la politique. Sergueï Paradjanov a écrit un texte magnifique à propos de ce film et de son auteur : « Le Noyer s’associe pour moi au plus grand des temples, à l’autel de Pergame. J’y vois et j’y ressens l’union idéale du sujet et de la composition. »

mardi 11 janvier 2011 à 20h
CHIENNE D’HISTOIRE
et 4 autres courts-métrages
de Serge Avédikian
Projection de la Palme d’Or du court-métrage de Cannes 2010, en présence du réalisateur
France, 1h20, réalisation Serge Avédikian

 

1- Bonjour Monsieur - 1991 - 10 mn - couleur
Quatre amis évoquent leur passé. Une histoire d'étrangers. Une machine à coudre qu'il faut aller chercher à la gare... Mais comment faire quand on s'appelle Kylechian et qu'on ne vous comprend pas?
2 Au revoir Madame (suite de Bonjour Monsieur) 1996 - 15mn - couleur
Hagop perd au jeu. Jacqueline est en train de perdre sa mère, amie de Maryame, qui est en train de perdre la mémoire.
3- M'sieurs-Dames (suite de Au revoir Madame) 1997 - 15mn - couleur
Madame P. est une "Patronymiste" qui exerce à Paris. Monsieur Albert K. alias Kylechian, attend beaucoup d'elle.
4- LIGNE DE VIE - 2003 – 12mn – couleur - animation
Face aux absurdités et aux horreurs d’un camp de concentration, les dessins d’un détenu se révèlent être un dernier témoignage d’existence pour ses compagnons.
5- UN BEAU MATIN - 2005 - 12mn - couleur - animation
Dans une petite ville tranquille, un étudiant et un photographe acceptent, sans trop de réticence, de sacrifier leurs animaux domestiques qui ne correspondent plus aux normes édictées par l’État.
6- CHIENNE D’HISTOIRE - 2010 – 15mn – couleur - animation
Constantinople, 1910. Trop de chiens errants dans les rues. Le gouvernement cherche, auprès d’experts européens, les moyens de s’en débarrasser avant de décider, seul, de déporter les chiens sur une île déserte, au large de la ville.


ARMENCINE Tous les seconds mardis du mois, au cinéma L’Entrepôt.



11:47 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/09/2010

Librairie - Arménie

couvnosterresdenfance.jpgNos terres d’enfance - L’Arménie des souvenirs         

sous la direction de Anahide Ter Minassian et Houri Varjabédia - Editons Parenthèses - Collection diasporales /littérature, 2010, 352 p. - ISBN 978-2-86364-180-4 / 25 €

Le parcours des « terres d’enfance » proposé dans ce livre, de la banlieue new-yorkaise à Téhéran, de Bagdad à Bakou, de Erevan à Istanbul, de Beyrouth à Trébizonde, de Paris à Mouch, gomme volontairement l’espace et le temps. Tous les acteurs de ces voyages involontaires, sous une forme ou une autre, ont écrit sur les paysages ruraux ou urbains de leur enfance, retrouvant dans des quotidiens contrastés la marque de leur appartenance multiple : une identité revisitée dont chaque signe est vécu dans le regard de l’autre.

Les textes rassemblés dans cette anthologie sont pour la plupart autobiographiques : ce sont des autofictions ou des témoignages, des documents « qui recréent la vie » et réinventent une continuité dans les bribes et les itinéraires.

Quel que soit le genre, il s’agit toujours d’un regard sur une enfance réinterprétée, entre souvenirs et rémanences. Si, comme en Occident, l’écolier a été une figure montante de la littérature, les violences et les ruptures qui ont marqué l’histoire des Arméniens au xxe siècle ont assigné à l’enfant une fonction charnière dans la transmission d’une langue et d’une histoire.

43 textes avec notamment des extraits de : Arthur Adamov, Alexandrian, Nina Berberova, Helena Bonner, William Saroyan, Ara Güler, Séda, Martin Melkonian, Sergueï Paradjanov...

17:31 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/09/2010

Expo - Conférences - Projection - Maison d'Europe et d'Orient

A LA MAISON D'EUROPE ET D'ORIENT - PARIS

 

Visuel MEO.jpgEXPOSITION

Vendredi 24 septembre, 19h -Vernissage

Entrée libre

Sur la frontière - Regard sur l'Artsakh

L’Artsakh (ou Haut-Karabagh) est situé dans le Sud-Caucase. Sur la Frontière est un point de vue sur ce pays, marqué par de merveilleuses montagnes et une histoire turbulente, à travers le regard de deux étrangers : l’artiste finlandais  Sebastian Boulter et la photographe espagnole Natxa Pomar, qui l’ont parcouru ensemble durant l’été 2009. Boulter explore le silence et l’immatérialité des lieux par un mur fait de dessins, et capture par la vidéo les émotions qu’ils lui inspirent. En résonance, Natxa Pomar développe une série de photos du théâtre de Stepanakert - un espace onirique, comme suspendu dans le temps. Ces visions différentes et complémentaires de l’Artsakh ont quelque chose en commun : elles sont toutes deux situées sur une frontière - murs, portes, rideaux, tout semble surgir d’un entre-deux-mondes, quelque part dans les montagnes.

En partenariat avec l’Association de Soutien au Haut-Karabagh.

Exposition visible jusqu'au 3 octobre inclus. La galerie étant régulièrement raison pour diverses activités, il est recommandé de nous contacter avant votre venue au 01 40 24 00 55

 

Immage conférences Outtier.jpgCONFÉRENCES

Du 27 septembre au 1er octobre - 19h

Entrée libre

Cycle de conférences sur les langues et les littératures du Caucase

En partenariat avec la BULAC

Au début du XXe siècle, onait plus de 90 langues dans la région du Caucase, située aux confins de la Russie, de la Turquie et de l’Iran. Certaines, comme l'oubykh, ont déjà disparu et d'autres sont menacées à échéance de 2 ou 3 générations. L'oubli est encore plus marquant pour les dialectes ou les sous-dialectes, bien souvent parlés dans un seul village de montagne, parfois de population linguistique mixte et qui se retrouvent submergés soit par la langue minoritaire adjacente, soit par une langue plus prestigieuse.

Bernard Outtier, linguiste, directeur de recherches au CNRS, au Centre Georges-Dumézil d'études comparatives sur le Caucase et professeur de littérature arménienne à l'Université de Genève, nous emmène à la découverte de ce vivier linguistique européen prodigieusement riche mais gravement menacé, à travers un cycle de 5 conférences.

L - 27 Septembre : Caucase, la montagne des langues – cadre général

M - 28 Septembre : Langues et littératures du groupe du Nord-Ouest (adyghé, abkhaze, oubykh…)

M - 29 Septembre : Langues et littératures du groupe du Nord-Est (tchétchène, ingouche, langues du Daghestan)

J - 30 Septembre : Langue et littérature ossètes

V - 1er Octobre : Langues et littératures arméniennes et géorgiennes

 

CINÉMA

Dimanche 3 octobre

Entrée libre

16h30 – Géorgie, pour l’amour du vin, de Pierre Goetschel (Allemagne/France, 2009, 52’)

Ancienne cave à vin de l’empire soviétique, la Géorgie subit depuis plusieurs années un embargo russe sur le symbole même de l’identité géorgienne : la vigne et le vin. Dans ce contexte tendu et à travers la chronique de trois caves, celles d’un vieux paysan, d’une coopérative de vignerons, et d’une compagnie aux standards occidentaux, le film tisse le récit d’une métamorphose, entre tradition millénaire, héritage soviétique et passage rapide à l’économie de marché.

A l’heure de la mondialisation et d’une nouvelle industrialisation de ses vignes, comment ce petit pays encore très rural, berceau revendiqué de la vigne, saura-t-il conserver une identité et des traditions revendiquées comme millénaires ? 

 

Projection suivie d’une rencontre avec le réalisateur.

 

 

logo petit.jpg

Centre culturel pour l'Europe de l'Est et l'Asie centrale

 

(Librairie / Galerie / Studio - Bibliothèque Christiane Montécot - Réseau européen de traduction théâtrale - Editions l'Espace d'un instant - Théâtre national de Syldavie)

3, passage Hennel (accès par le 105, avenue Daumesnil ou le 140, rue de Charenton) - 75012 Paris

Métro Gare de Lyon ou Reuilly-Diderot

Tel + 33 1 40 24 00 55

http://www.sildav.org

10:03 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/09/2010

Cours de langue et de danses géorgiennes

Programme d' activité au « Centre Culturel Géorgien LAZI » 

2010/2011

 

Samedi pour les adultes:  (les cours sont commencés le 11/09/10)

De 10h à 11h30 – les cours de géorgien pour les étrangers

De 11h30 à 13h – les cours de français pour les géorgiens adultes

 A l'adresse: 19 rue Boinod, 75018 Paris. (Cité TRAËGER)

 

Samedi pour les enfants :   (les cours sont commencés le 11/09/10)

De 13h à 14h20- les cours de la langue géorgienne

De 14h30 à 15h30 – les cours d’histoire-Géo de la Géorgie

De 16h à 17h – Programme intellectuel

De 17 à 18h – les cours de chants géorgiens

 A l'adresse: 19 rue Boinod, 75018 Paris. (Cité TRAËGER)

 

Mardi pour les enfants:   (les cours sont commencés le 14/09/10)

De19h à 21h– les cours de Guitare

 A l'adresse: 19 rue Boinod, 75018 Paris. (Cité TRAËGER)

 

Vendredi pour les adultes:   (les cours commencent le 17/09/10)

De 20h30 à 22h30– les cours de chants polyphoniques géorgiennes pour les adultes amateurs

 A l'adresse: 19 rue Boinod, 75018 Paris. (Cité TRAËGER)

 

Dimanche : Les enfants + les adultes  (les cours commencent le 19/09/10)

De 19h à 21h30 – les cours de danses géorgiennes pour les enfants

De 21h30 à 22h30 – les cours de danses géorgiennes pour les adultes

 A l'adresse: 1 rue FLEURY, 75018 Paris. (Centre Musical BARBARA)
 
Contact :
Eka BODOKIA
Centre culturel géorgien LAZI
siège social; 33 rue Poulet, 75018 Paris
T: 06.73.79.03.22 / 01.78.56.65.06
e-mail: lazicentre@yahoo.fr

15:55 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/09/2010

Exposition - photo

!cid_image002_gif@01CB4F51.gifDu 16-09-2010 au 30-10-2010

Caucase


"Pendant plusieurs années, j’ai tout essayé pour pouvoir quitter ma petite ville de Bavière où j’ai grandi, même avec l’éventualité de me retrouver à Moscou à l’âge de 20 ans. Après y avoir passé plus d’une année, essayant, sans succès, de lier mon activité à la photographie – étudiant le russe et photographiant presque tout, j’ai fini par trouver une histoire spécifique – j’ai découvert le Caucase. C’était l’amour dès le premier regard.

Durant le printemps 1993, je décidais donc de vivre à Tbilissi pour quelques mois avant d’aller à l’université à la fin de l’été. C’est à cette période que j’ai commencé à découvrir les cultures du Caucase, sans idées préconçues. L’hospitalité des gens, la beauté des langages, l’incroyable rapidité des changements de la période post-soviétique, les guerres et les conflits, la bravoure et la cruauté. Ce lieu de tant d’extrêmes pouvant provoquer tant d’émotions elles-mêmes extrêmes. Je devins fasciné et charmé par la région. Je pensais rester là quelques mois mais je finis par m’y installer pour plusieurs années.

Cela devint mon histoire, « Le Caucase », et pas n’importe quelle histoire. Dans les années à venir, je voulais y photographier tout et apprendre le plus possible de cet endroit. La photographie fût ma raison d’y vivre, d’en avoir l’expérience et de faire partie de cette histoire. Etre là, être présent à cet endroit, dans ce temps précis de l’histoire.

L’intensité de la guerre en Tchétchénie et la relative vie douce à Tbilissi étaient une addiction. N’ayant pas réellement d’autres lieux où me rapatrier, il me fallut attendre 1998 pour pouvoir laisser cet endroit derrière moi. Depuis ce jour, tout ce que je peux faire me semble plutôt pâle et distancié. Ayant découvert l’importance de « l’expérience du Caucase » dans la littérature russe du 19ème siècle, j’ai eu le désir de rassembler au sein d’un livre toutes les images de ces années.

Finalement si la Bavière est toujours ma maison, mes origines, l’endroit d’où je viens, le Caucase est l’endroit où je sens que j’ai grandi et où je sais que je retournerai toujours."

Thomas Dworzak


Magnum Gallery
13 rue de l’Abbaye

75006 Paris
Tel : 33 (0)1 46 34 42 59
La galerie est ouverte du mardi au samedi, de 11h00 à 19h

17:33 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

31/07/2010

Infos culturelles Géorgie

Infos Brèves France Géorgie



Édition CD Musique classique géorgienne XXe siècle. Compositeurs : Tsintsadzé, Chaverzachvili, Taktakichvili, Azarachvili. Interprètes : pianiste Théa Mariamidzé, violoniste Igor Ramos, vente FNAC et Forum des Halles (« Les Joyaux géorgiens » 06 85 15 03 60).

Svanétie. 27.07 au 26.08. Alpinisme, Ushba project. Equipe : Antony (22 ans), Ludovic (22 ans), Pierre (23 ans), Pierre Antoine (22 ans), Romain (23 ans), Stephen (23 ans). Déroulement : Tbilissi, Zugdidi, Mestia, Mestia à Mazeri (le 29.07, 4 H marche à pied), puis camp de base (altitude 2 600 m) confluent glaciers Mazeri et Ushba, Mazeritau Ouest (3 900 m) et Ushba Sud (4 707 m) de J+17 à J+21. Budget : 8 831 euros (hors matériels déjà possédé). Partenaires : 9 dont Bourse Millet et ville Grenoble.

Paris. TV ARTE. « Guerre sans paix dans le Caucase », Stephan Kühnrich (Allemagne, Russie, Géorgie, 2009, 60 mn), les 03.08 à 23 H 25 et 05.08 11 H.

Uzès (30) 04 au 29.08. Peinture : exposition Ivlita Moudjiri, « Fleurage » (Jardin médiéval, 04 66 22 38 21).  

Le Merle (31) 07 et 08.08. Polyphonie géorgienne : stage formation, Association ARTILLAC, animateur Jean-Laurent Imianitoff (05 61 90 51 68).

Hammamet (Tunisie) 14.08. Polyphonie géorgienne : concert ensemble SULIKO.

Sainte-Marie-aux-Mines (68) 27.08. Musique, festival aux Chandelles : Beethoven, Schuman, Schubert, avec Emmanuel Strosser (piano) et Giorgui Kharadze (violoncelle).
 
Sagonne(18) 28.08. Chant : concert par Bielka et Suliko (Festvillage, 02 48 80 01 63).

Rouvenac (11) 10.09. Polyphonie géorgienne : concert MZE SHINA (Festival Haute Vallée Aude, Eglise, 21 H).

Die (26). 15.09 au 03.10. 20e Festival Est-Ouest : film « La lettre inachevée » (1959) de Mikheïl Kalatozichvili, dit Mikhaïl Kalatozov.  

L’Isle-Jourdain (31) 19.09. Polyphonies, dont polyphonie géorgienne : « Renaissance à nos jours » par Voix de l’ARTILLAC (MJC, 18 H).

Paris 17, 20, 23, 26, 29.09 & 05, 08, 11.10. Opéra : « Eugène Onéguine », Tchaïkovski, mezzo-soprano Nona Javakhidzé dans Filipievna (Bastille, 19 H 30).

Paris. 04.10 au 27.10. Opéra : « Le Triptyque » (Il Tabarro, Suor Angelica, Gianni Schicchi), Puccini (Bastille), soprano Tamar Iveri.

Tournée Katie Melua. 16.10 : Bordeaux (La Patinoire). 18.10 : Marseille (Le Dôme). 19.10 : Lyon (A. 3000).
21.10 : Lille (Zénith). 22.10 : Rouen (Zénith). 24 & 25.10 : Paris (Olympia). 09.11 : Strasbourg (Zénith). 10.11 : Genève (Arena). O2.12 : Bruxelles (Forest national).  

 

10:05 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/07/2010

Restaurant azéri - Paris

RESTAURANT « AYLIN »

49, rue Balard 75015 Paris - Tél. : 01 45 57 71 90

V44906_4a48c8cd3be55_big.png a-toute-vapeur.jpgLe restaurant « AYLIN », situé au 49, rue Balard à Paris 15ème, ouvert tout récemment est le premier établissement gastronomique où vous pouvez déguster  la cuisine azerbaïdjanaise dans un décor agréable, moderne et aux prix tout à fait modérés.  La cuisine azerbaïdjanaise, peu connue en France, est une cuisine qui allie parfaitement le goût fort des mets caucasiens avec la douceur des recettes culinaires azéries.

Dans la carte, vous  pourrez  retrouver les entrées variées qui sauront satisfaire les différents goûts culinaires et exigences, à savoir : Koutab à la viande hachée ou aux herbes, le caviar d’aubergine, « Dovga » (la soupe  à base de yaourt et de fines herbes), salade fraîche « Tchoban », etc.

Pour les plats, vous aurez le choix entre plusieurs types de « Dolma » (légumes farcis à la viande hachée) et deux types de « Plov » (riz Basmati safrané aux différentes garnitures).

La cuisine azerbaïdjanaise, reconnue par les plus grands chefs par la richesse de ses recettes culinaires et de sa saveur, serait incomplète si on n’y offrait pas  ses excellentes grillades marinées cuites au feu de bois.

Au dessert, nous avons le plaisir de vous offrir parmi les desserts légers, deux types de pâtisseries azerbaïdjanaises telles que la Pakhlava et la Chekerboura, préparées à base de miel et de noix.

Nous espérons vous accueillir prochainement dans notre établissement afin de pouvoir vous proposer dans une ambiance chaleureuse le meilleur de la cuisine azérie !

Pour les réservations, n’hésitez pas à nous contacter au 01 45 57 71 90.  Nous sommes ouverts du lundi au vendredi pour le service de midi et de soir. Le restaurant est également ouvert les samedis soir. Le dimanche, le restaurant est fermé.

A très bientôt !

 

Direction du restaurant AYLIN

09:31 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/07/2010

Spectacle - Kabardino-Balkarie

Sans titre.JPG

09:18 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/07/2010

Spectacle - David de Sassoun

chant du sassoun (2)

11:05 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/07/2010

Librairie - Arménie

Sans titre

10:32 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/06/2010

Librairie

la_georgie_au_cur_du_caucase_thumbPierre Marie Courtial, La Géorgie, au coeur du Caucase, ILV éditions, 207 pages, 25.00 €, ISBN : 978-2-35209-287-2. Date de publication : 26/06/2010

 

 

"Malgré la guerre avec la Russie en août 2008, la Géorgie est un pays à découvrir. De retour du Caucase, je suis heureux qui comme Ulysse..."

 

09:31 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |