18/11/2010

Concert - Géorgie

Concert de soutien à l’association Momavali-France
Association d’aide aux enfants en difficulté de Géorgie.

 

Piano et chants géorgiens

 

Samedi 20 novembre 2010

de 18 h 00 à 19 h 15

83 rue Yves le Coz

à Versailles (quartier de Porchefontaine)

 u

 

Avec Théa Mariamidzé, Nana Chikashua et la chorale « Gandzi »

 

Le concert est gratuit. Les auditeurs pourront faire un don à l’association

Compte tenu du nombre de places disponibles, la réservation est obligatoire à l’adresse de l’association : momavali@free.fr, tél. 01 30 21 25 50

 

 

Théa Mariamidzé, pianiste issue du Conservatoire National Supérieur de Tbilissi en Géorgie, a donné de nombreux concerts en Géorgie et en France.

(Discographie : Vingt regards sur l’enfant Jésus d'Oliver Messiaen ;
Joyaux géorgiens Musique classique géorgienne du XXème siècle, pour piano et violon.)

Au programme :

F. Chopin -  Polonaise Op.40, n°1 en La majeur ; 2 Nocturnes op.32, n°1,2 en Si majeur et en La bemol majeur ;  Etude op.10, n°3 en Mi majeur.

M. Magin, scherzo

A. Chaverzachvili, scherzo

A. Matchavariani, Khoroumi (danse traditionnelle géorgienne).

 

 

Nana Chikashua, pianiste primée en 1997 au concours de musique de la République de Géorgie, s'est produite dans de nombreux récitals en Géorgie et en France. Elle est actuellement boursière à l’Ecole Normale de Musique « Alfred Cortot » à Paris.

Au programme :

W. F. Bach,  sonate n°6 en la mineur,
F. Chopin, étude op.10, n°9 en fa mineur,
O.messiaen, prélude n° 2 "Chant d'extase dans un paysage triste"  en fa dièze mineur, prélude n° 8 "Un reflet dans le vent" en ré majeur

R. Laguidzé, Rondo-toccata.

 

Chants géorgiens, interprétés par la chorale "Gandzi" (Mia Meliava, Luigi Tomasi, Maya Tchikviladzé).

 

Momavali-France, association à but non lucratif entièrement constituée de bénévoles, a pour objet de soutenir des enfants géorgiens en difficulté. Le projet actuel a comme objectif la prévention de maladies liées aux pollutions de l’eau potable dans un lotissement de réfugiés. Il s’agit de sensibiliser aux problèmes, d’aider les enfants malades et d’améliorer les structures sanitaires.

17:21 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.