29/09/2010

Cinéma - Arménie

 

ArmenCiné

Voici le programme à venir des prochains mois.
Nous espérons vous voir nombreux.

Programme du 2ème semestre 2010
Tous les seconds mardis du mois,
à 20h précises, au cinéma L'Entrepôt
7-9, rue Francis de Pressensé 75014 Paris

mardi 12 octobre 2010
ARÈNES SANGLANTES - « Blood and Sand »
de Rouben Mamoulian
1941, USA, 2H05, avec Tyrone Power, Linda Darnell, Rita Hayworth, Anthony Quinn.
La vie brève d'un jeune torero dont le sort est lié par le jeu du destin, à celui d'un célèbre bandit. Le chef d’œuvre hollywoodien du maître Rouben Mamoulian.

mardi 9 novembre 2010 à 20h
BORDER - « Sahman »
de Harutyun Khatchatryan
2009, Arménie, couleur. Documentaire/Drame réalisé par Harutyun Khatchatryan, écrit par Harutyun Khatchatryan et Mickael Stamboltsiyan.
Un docu-drama poétique basé sur des faits réels. Le maître arménien Khachatryan réfléchit sur la tragédie qui s'est abattue sur son peuple pendant le conflit entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan dans les années 1990, après l’effondrement de l'Union soviétique. À travers le regard d'un buffle qui se trouve coincé dans un fossé, nous suivons la vie de la ferme et des villages environnants avec le changement des saisons et le rythme lent de l'endroit.

mardi 14 décembre 2010 à 20h
LE NOYER SOLITAIRE - « Miaïnak enkouzéni. »
de Frounzé Dovlatian
Arménie - 1986 – 2H15 • Scénario: Arnold Aghababov, Frounzé Dovlatian • avec Armen Djigarkhanian, Frounzé Dovlatian, Vladimir Kotcharian, Annette Haroutiounian.
Un instituteur découvre sur une pierre gravée un texte ancien confirmant que le village a été fondé il y a plus de mille ans. Au même moment, le maire du village décrète sa disparition prochaine, au nom du progrès et du développement : le village va se diviser en deux camps et révéler deux attitudes face à l’identité arménienne... et à la politique. Sergueï Paradjanov a écrit un texte magnifique à propos de ce film et de son auteur : « Le Noyer s’associe pour moi au plus grand des temples, à l’autel de Pergame. J’y vois et j’y ressens l’union idéale du sujet et de la composition. »

mardi 11 janvier 2011 à 20h
CHIENNE D’HISTOIRE
et 4 autres courts-métrages
de Serge Avédikian
Projection de la Palme d’Or du court-métrage de Cannes 2010, en présence du réalisateur
France, 1h20, réalisation Serge Avédikian

 

1- Bonjour Monsieur - 1991 - 10 mn - couleur
Quatre amis évoquent leur passé. Une histoire d'étrangers. Une machine à coudre qu'il faut aller chercher à la gare... Mais comment faire quand on s'appelle Kylechian et qu'on ne vous comprend pas?
2 Au revoir Madame (suite de Bonjour Monsieur) 1996 - 15mn - couleur
Hagop perd au jeu. Jacqueline est en train de perdre sa mère, amie de Maryame, qui est en train de perdre la mémoire.
3- M'sieurs-Dames (suite de Au revoir Madame) 1997 - 15mn - couleur
Madame P. est une "Patronymiste" qui exerce à Paris. Monsieur Albert K. alias Kylechian, attend beaucoup d'elle.
4- LIGNE DE VIE - 2003 – 12mn – couleur - animation
Face aux absurdités et aux horreurs d’un camp de concentration, les dessins d’un détenu se révèlent être un dernier témoignage d’existence pour ses compagnons.
5- UN BEAU MATIN - 2005 - 12mn - couleur - animation
Dans une petite ville tranquille, un étudiant et un photographe acceptent, sans trop de réticence, de sacrifier leurs animaux domestiques qui ne correspondent plus aux normes édictées par l’État.
6- CHIENNE D’HISTOIRE - 2010 – 15mn – couleur - animation
Constantinople, 1910. Trop de chiens errants dans les rues. Le gouvernement cherche, auprès d’experts européens, les moyens de s’en débarrasser avant de décider, seul, de déporter les chiens sur une île déserte, au large de la ville.


ARMENCINE Tous les seconds mardis du mois, au cinéma L’Entrepôt.



11:47 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.