21/09/2010

Expo - Conférences - Projection - Maison d'Europe et d'Orient

A LA MAISON D'EUROPE ET D'ORIENT - PARIS

 

Visuel MEO.jpgEXPOSITION

Vendredi 24 septembre, 19h -Vernissage

Entrée libre

Sur la frontière - Regard sur l'Artsakh

L’Artsakh (ou Haut-Karabagh) est situé dans le Sud-Caucase. Sur la Frontière est un point de vue sur ce pays, marqué par de merveilleuses montagnes et une histoire turbulente, à travers le regard de deux étrangers : l’artiste finlandais  Sebastian Boulter et la photographe espagnole Natxa Pomar, qui l’ont parcouru ensemble durant l’été 2009. Boulter explore le silence et l’immatérialité des lieux par un mur fait de dessins, et capture par la vidéo les émotions qu’ils lui inspirent. En résonance, Natxa Pomar développe une série de photos du théâtre de Stepanakert - un espace onirique, comme suspendu dans le temps. Ces visions différentes et complémentaires de l’Artsakh ont quelque chose en commun : elles sont toutes deux situées sur une frontière - murs, portes, rideaux, tout semble surgir d’un entre-deux-mondes, quelque part dans les montagnes.

En partenariat avec l’Association de Soutien au Haut-Karabagh.

Exposition visible jusqu'au 3 octobre inclus. La galerie étant régulièrement raison pour diverses activités, il est recommandé de nous contacter avant votre venue au 01 40 24 00 55

 

Immage conférences Outtier.jpgCONFÉRENCES

Du 27 septembre au 1er octobre - 19h

Entrée libre

Cycle de conférences sur les langues et les littératures du Caucase

En partenariat avec la BULAC

Au début du XXe siècle, onait plus de 90 langues dans la région du Caucase, située aux confins de la Russie, de la Turquie et de l’Iran. Certaines, comme l'oubykh, ont déjà disparu et d'autres sont menacées à échéance de 2 ou 3 générations. L'oubli est encore plus marquant pour les dialectes ou les sous-dialectes, bien souvent parlés dans un seul village de montagne, parfois de population linguistique mixte et qui se retrouvent submergés soit par la langue minoritaire adjacente, soit par une langue plus prestigieuse.

Bernard Outtier, linguiste, directeur de recherches au CNRS, au Centre Georges-Dumézil d'études comparatives sur le Caucase et professeur de littérature arménienne à l'Université de Genève, nous emmène à la découverte de ce vivier linguistique européen prodigieusement riche mais gravement menacé, à travers un cycle de 5 conférences.

L - 27 Septembre : Caucase, la montagne des langues – cadre général

M - 28 Septembre : Langues et littératures du groupe du Nord-Ouest (adyghé, abkhaze, oubykh…)

M - 29 Septembre : Langues et littératures du groupe du Nord-Est (tchétchène, ingouche, langues du Daghestan)

J - 30 Septembre : Langue et littérature ossètes

V - 1er Octobre : Langues et littératures arméniennes et géorgiennes

 

CINÉMA

Dimanche 3 octobre

Entrée libre

16h30 – Géorgie, pour l’amour du vin, de Pierre Goetschel (Allemagne/France, 2009, 52’)

Ancienne cave à vin de l’empire soviétique, la Géorgie subit depuis plusieurs années un embargo russe sur le symbole même de l’identité géorgienne : la vigne et le vin. Dans ce contexte tendu et à travers la chronique de trois caves, celles d’un vieux paysan, d’une coopérative de vignerons, et d’une compagnie aux standards occidentaux, le film tisse le récit d’une métamorphose, entre tradition millénaire, héritage soviétique et passage rapide à l’économie de marché.

A l’heure de la mondialisation et d’une nouvelle industrialisation de ses vignes, comment ce petit pays encore très rural, berceau revendiqué de la vigne, saura-t-il conserver une identité et des traditions revendiquées comme millénaires ? 

 

Projection suivie d’une rencontre avec le réalisateur.

 

 

logo petit.jpg

Centre culturel pour l'Europe de l'Est et l'Asie centrale

 

(Librairie / Galerie / Studio - Bibliothèque Christiane Montécot - Réseau européen de traduction théâtrale - Editions l'Espace d'un instant - Théâtre national de Syldavie)

3, passage Hennel (accès par le 105, avenue Daumesnil ou le 140, rue de Charenton) - 75012 Paris

Métro Gare de Lyon ou Reuilly-Diderot

Tel + 33 1 40 24 00 55

http://www.sildav.org

10:03 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.