30/01/2009

Théâtre

A Bruxelles, du 5 au 16 mai 2009
Sujet non rééducable. Mémorandum théâtral à propos de Anna Politovskaïa

De Stefano Massini, traduction Pietro Pizzuti, mise en scène Michel Bernard, par Michel Bernard

A travers les yeux d’Anna Politovskaïa, journaliste militante russe assassinée en 2006, la mise en scène de Michel Bernard nous emmène en Tchétchénie, dans l’horreur de cette guerre sans nom et qui n’intéresse personne. Il montre sans fard l’audace d’une femme qui ose dénoncer, résister, écrire. Il nous transporte vers une perception humaine de l’effroi. Sobriété de la langue, effroi des lettres qui disent l’indicible, la langue de Stefano Massini est radicale, son écriture est serrée, entre le vécu et sa description, entre le devoir de voir et la traduction de cette éthique. Pour l’interpréter, trois comédiens d’âges différents, trois visions du monde, trois histoires, trois individus. Itsik Elbaz, Angelo Bison et René Hainaux. L’un a connu le vaste mouvement du communisme, l’autre a connu la guerre froide, le dernier est né au moment de la chute du mur de Berlin. Un mémorandum pour se souvenir et transmettre.


Théâtre Marni
Tél. : 02-639.09.80
Fax : 02-639.09.81
Mail :
info@theatremarni.com
Site internet : http://www.theatremarni.com
Accès : Bus 71, tram 38, 59, 60, 71 "Flagey"

18:26 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.