30/06/2008

Librairie

azeVIENT DE PARAÎTRE

PARLONS AZERBAÏDJANAIS
Langue et culture
Kamal Abdoulla, Michel Malherbe


Ce livre est le premier qui présente en français la langue et la culture d'Azerbaïdjan. La langue azérie, largement parlée en Iran, s'appelle azerbaïdjanais en Azerbaïdjan car elle s'y écrit en lettres latines, comme le turc sa proche parente, mais avec de notables différences de graphie et de vocabulaire. Comme les autres ouvrages de la collection, on y trouvera une importante introduction historique, la description de la langue, des éléments de conversation courante, de nombreuses données sur la culture et deux lexiques.

Prix : 21,5 € 

lipHISTOIRE D'ALIM SAFAROV (L')
Ecrivain russe du Caucase

de Semion LIPKINE
Paru le 21/02/2008
Collection REGARDS CROISES
320 pages, 145 X 220 mm 
 

En 1944, Staline déporte plusieurs peuples du Nord-Caucase – dont les Tchétchènes et les Ingouches – sous le prétexte fallacieux de leur collaboration avec l’occupant nazi. En 1957, Khrouchtchev décide la réhabilitation de ces peuples – et leur retour sur leurs terres.
Les deux hommes ont utilisé tour à tour leur pouvoir pour organiser à Moscou des «décades» très officielles autour de la littérature de ces minorités – qui ne sont, bien sûr, que des vitrines destinées à faire croire à la grande amitié qui unit tous les peuples de la grande Union soviétique!
C’est de cette réalité que s’est inspiré Lipkine pour écrire un très beau roman historique, dans une langue pleine de lyrisme, d’humour caustique et de tendresse humaine. Souvent stupéfait et toujours passionné, le lecteur se promène entre la cruelle réalité soviétique et la beauté des paysages caucasiens, entre les terres montagnardes et le désert kazakh, du siècle de Genghis Khan à l’époque moderne. Un voyage époustouflant, tant dans l’espace que dans le temps…

Prix : 24 €

 
Anna Politkovskaïa

DOULOUREUSE RUSSIE . Journal d'une femme en colère, trad. du russe annapar Natalia Rutkevich , 576 pages sous couv. ill., 108 x 178 mm. Collection Folio documents (No 44) (2008), Gallimard -mémo.

En arrivant au Kremlin en 2000, Vladimir Poutine avait promis d'instaurer en Russie la « dictature de la loi ». L'ancien agent du KGB s'engageait à mettre fin à la corruption, à ramener à la raison l'irrrédentisme tchétchène, à offrir à chaque citoyen un niveau de vie décent... Mais s'il y a bel et bien une dictature en Russie, c'est celle exercée par un pouvoir impitoyable qui ne se soucie de la loi que lorsque cela l'arrange, explique Anna Politkovskaïa dans cette bouleversante chronique d'un pays à la dérive.
Au fil des jours, la journaliste de la Novaïa Gazeta
, l'un des derniers organes de presse indépendants, dresse un constat terrible de la « poutinisation ». Loin d'être pacifiée, la Tchétchénie demeure plus que jamais une zone de non-droit. La « verticale du pouvoir » écrase toute opposition digne de ce nom, n'hésitant pas à truquer grossièrement les élections. Sur la totalité du territoire, une bureaucratie corrompue pille les citoyens. Au sommet de ce système « néosoviétique », un homme : Vladimir Poutine. Combien de temps encore la population, apeurée et désespérére, va-t-elle se laisser faire ?
Si révolution il y a en Russie, elle ne sera ni rose comme en Géorgie, ni orange comme en Ukraine. Elle sera couleur rouge sang, prédit Anna Politkovskaïa

Prix : 9,90 €

20:02 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/06/2008

Expo

Paris-Montparnasse-Tbilissi

Hélène Akhvlédiani et Véra Pagava

leurs années parisiennes

 

27 juin - 12 octobre 2008

wallpapers_screenshot_01

Présentation inédite d’œuvres de deux peintres géorgiennes venues étudier et travailler à Paris dans les années 1920, ainsi que des œuvres de leurs compatriotes de Montparnasse.
Dessins, photographies et documents.

Horaires d’ouverture :
tous les jours, sauf le lundi de 12h30 à 19h
Tarifs d’entrée :
5 / 4 euros (moins de 18 ans, étudiants, enseignants, chômeurs, carte invalidité,  Maison des Artistes, Amis du Louvre)

Renseignements : 01 42 22 91 96

13:50 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

24/06/2008

Festival

FESTIVAL ARMÉNIEN D'AVIGNON

1141356173.jpgCULTURA 12-19 juillet Centre Commercial Avignon-Nord

samedi 12 : Présentation et description de l’Arménie....Film de Marie-Dominique Massol

lundi 14 : Le génocide des Arméniens. Conférencier : Raymond Kévorkian. Le rapprochement arméno-turc en débat. Avec Denis Donikian et Jean Kehayan

mardi 15 : La langue arménienne...Nombreux professeurs et traducteurs attendus. ......Hayk der Haroutiounian parlera des dialectes de Marzevan et Sassoun. La langue arménienne et sa transmission. Robert Dermerguerian Etre écrivain en diaspora. Denis Donikian.

mercredi 16 : D’un exil l’autre, être écrivain en diaspora, itinéraire d’une écriture nomade. Denis Donikian.

Jeudi 17 : Invitation au voyage. Conférence de Patrick Donabédian à l’occasion de la sortie de son dernier ouvrage : l’architecture du 7ème siècle. Participation de Paul Kazandjian et Denis Donikian

Vendredi 18 : Un peu d’histoire. La noblesse arménienne. Stepan Sarkissian. La magie de l’écrit... Claude Mutafian

samedi 19 : Qu’est-ce qu’un Arménien ? Identité et nationalité. Armen Ayvazyan ( Dr es sciences politiques d’Arménie) Etat de crise et crise et crise de l’Etat en Arménie. Denis Donikian.

SAMEDI 19 18H30 : « LES LIONS DU SASSOUN » raconté par Christine Kiffer. (Salle des Fêtes d’Althen des Paluds) Pour les 2 spectacles réservation au : 04 32 85 08 55..........Restauration sur place

SAMEDI 19 20h30 : « LE CHANT Du SASSOUN » Spectacle musical par Benedicte Flatet et Yannig Beauperin. ( Salle des Fêtes d’Althen des Paluds)....Toute la journée : FETE VOTIVE à ALTHEN des PALUDS.....Une surprise vous attend après le spectacle.

Tous les jours, venez nous voir dès l’ouverture du magasin : livres, objets, DVD, CD, projections de films, dédicaces des auteurs présents, musicien : Gérard Hagopian ( Duduk, accordéon) Groupe de danse....

Gérard Torikian dira chaque jour des textes de Denis Donikian qui est l’Invité d’Honneur du Festival. Début des conférences : tous les jours à 15h00

Venez passer une semaine de vacances dans le Comtat-Venaissin. -Sites magnifiques - Festival d’Avignon- Culture arménienne. Pour les besoins d’hébergements, contacter : vos associations ou mooshegh@free.fr

festival arménien d'avignon.pdf

16:45 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/06/2008

Opéra

180px-Miraj_manuscript100ème anniversaire du premier opéra d’Orient du compositeur azerbaïdjanais Uzeyir Hadjibeyov


Représentation de morceaux choisis de « Leyli et Madjnun »


le 24/06/2008 à 18h30


Représentation de morceaux choisis de l’opéra « Leyli et Madjnun » avec la participation des acteurs du Théâtre national de l’opéra et de ballet, et du Théâtre de pantomime d’Azerbaïdjan « Leyli et Madjnun » a été le premier opéra composé en Azerbaïdjan, mais aussi dans le Caucase et en Orient.
 Créé par le grand compositeur azerbaïdjanais Uzeyir Hadjibeyov, il s’inspire d’une adaptation poétique de la belle histoire de deux amants, Leyli et Madjnun, les Roméo et Juliette de l’Orient, écrite au XVIe siècle par le grand poète et philosophe azerbaïdjanais Muhammad Fuzûlî.  

Le compositeur a puisé son inspiration dans des oeuvres folkloriques – mougams et formes traditionnelles d’opéra. L’oeuvre comporte des choeurs, des ballets, des duos et des scènes de foule. Le mougam d’Azerbaïdjan a été proclamé chef-d’oeuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité en 2003.  

Leyli et Madjnun est ainsi devenu le premier exemple d’un genre musical mondial unique, synthétisant les formes musicales orientale et européenne dans un dialogue entre deux cultures musicales, celle de l’Orient et celle de l’Occident.  

Composition musicale préférée du public azerbaïdjanais, cet opéra a été représenté, depuis sa première en 1908, 20.000 fois au Théâtre national d’opéra et de ballet d’Azerbaïdjan, ainsi que dans plusieurs autres pays : Russie, Ukraine, Iran, Turquie, Géorgie, Ouzbékistan et Turkménistan. 

Invitation sur simple réservation.

Organisateur : Délégation permanente de l'Azerbaïdjan auprès de l'UNESCO
Lieu : Siège de l'UNESCO, 125 avenue de Suffren, 75007, Paris - Salle I
Courriel : evenements2@unesco.org
Tel : 01 45 68 05 15

11:53 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/06/2008

Cinéma

arlequin_aff_2008

A l'affiche, des films de Tenguiz Abuladze, Lana Gogoberidze, Karen Chakhnazarov, ... Le programme sur http://www.lesecransdeparis.fr/PDF/arlequin-2008.pdf

19:00 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/06/2008

Conférence

L’Association géorgienne en France

a le plaisir de vous convier à la conférence

 

La réforme de l’enseignement universitaire en Géorgie

par Guia XUBUA,  Recteur de l’Université d’Etat Ivané Djavaxishvili de Tbilissi


Jeudi  19 juin  à 18h45 


Guia XUBUA,  et Maka DZAMUKASHVILI, Professeur à la Faculté de Droit de l’Université d’Etat Ivané Djavaxishvili de Tbilissi, répondront à vos questions.
 

Interprète français

Lieu : local culturel de l’Église Ste Nino 6/8 rue de la Rosière 75015 Paris

11:27 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Conférence

La Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme (FIDH) et HRW vous invitent à la conférence-débat

LA RUSSIE DEVANT LES JUGES

Justice pour la Tchétchénie : que doivent faire la France et l’Europe ?

Le 10 juin 2008 de 18h30 à 20h30

En présence de Philip Leach, Directeur du Centre européen pour le plaidoyer en faveur des droits humains (European Human Rights Advocacy Centre), d’Arbi Chitaev, victime et requerant auprès de la Cour européenne des droits de l'homme, Tanya Lokshina, spécialiste de la Russie pour Human Rights Watch et Sacha Koulaeva, responsable du bureau Europe de l'Est et Asie centrale à la FIDH.

Dans 31 jugements qui feront date, la Cour européenne des droits de l’homme a établi que la Russie était responsable de graves atteintes aux droits humains en Tchétchénie. La Cour a reconnu la Russie responsable d’exécutions, d’actes de torture et de disparitions forcées ; elle l’a également condamnée pour ne pas avoir enquêté de façon appropriée sur lesdits crimes, et elle a confirmé le caractère systématique des violations des droits humains perpétrées en Tchétchénie. Ces arrêts rendus par la Cour depuis 2005 représentent pour les victimes et les membres de leur famille le seul moyen d’obtenir, dans une certaine mesure, la justice qui leur a été refusée en Russie. Mais il faudrait beaucoup plus pour que justice soit faite.

La Russie doit honorer ses obligations vis-à-vis de la Cour en traduisant en justice les auteurs de ces violations, elle doit aussi modifier réellement sa politique et ses pratiques. Il s'agira ainsi de rendre justice aux victimes et aussi d'empêcher les violations futures.

La reconstruction de la Tchétchénie a fait la une des journaux, mais derrière les façades il y a de nombreux anonymes torturés en garde à vue, de nombreuses personnes dont les proches ont disparu sans laisser de trace. Les jugements de la Cour européenne des droits de l'homme constituent l'opportunité unique d'enjoindre la Russie de mettre fin une fois pour toutes aux violations et à l’impunité en Tchétchénie. La France et l’Europe doivent tout faire pour que ces jugements soient mis en œuvre.

Le débat sera suivi d’un cocktail

Lieu : Auditorium de la Maison du Barreau de Paris, 2-4 rue de Harlay, 75001 Paris - Métro Pont-Neuf, Cité ou Saint-Michel

11:09 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |