31/01/2008

Cours

11 L’Association MACHTOTZ Pour la Défense de la Langue Arménienne organise 

1) Cours intensif d’arménien 1er niveau pour non-arménophonesNOUVELLE SESSION : 16 Février – 28 Juin 2008
Ces cours s’adresseront aux débutants de 8 à 70 ans
Les élèves francophones seront capables de parler, lire et écrire l’arménienL’enseignement est assuré par Mme. Hilda Kalfayan-Panossian avec sa METHODE AUDIOVISUELLE
Stage de 50 heures, le samedi matin de 9h à 12h à Paris (Absentéisme exclu) 

2) Les cours de 2e, de 3e et de 4e niveaux continuent, le samedi entre 12h et 15 h à Paris
Les nouveaux élèves sont acceptés après un test de niveau. 

3) Vous pouvez aussi vous procurer votre MANUEL D’ARMENIEN OCCIDENTAL POUR LES NON – ARMENOPHONES
Une méthode audiovisuelle utilisable chez soi : 3 volumes en couleurs + 1 coffret de 4 cassettes audio : 97 € (frais d’expédition inclus) 


RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS : 01 47 50 97 51

18:28 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/01/2008

Conférences

bandeau-ehess


14 février 2008, 10h00

Les mouvements de liberation au XIXe siecle (suite), par Claire MOURADIAN (CNRS, CERCEC) 

21 février 2008, 10h00
Le Caucase du Nord : enjeu de la politique religieuse des empires, par Marielle TSAROEVA, docteur en histoire des religions (BnF) 


6 mars 2008, 10h00

Les Cosaques au Caucase, par Maierbek VATCHAGAEV, docteur en histoire

 
13 mars 2008, 10h00
Les premières indépendances (1918-1921), par Claire MOURADIAN (CNRS, CERCEC) 


20 mars 2008, 10h00

Démembrement de l’URSS et problèmes de succession d'Etats : le cas du Caucase du Sud, par Hélène HAMANT, droit public (univ. Lyon 3) 

3 avril 2008, 10h00
La double politique du général Gardane en Perse (1807-1809), par Irina NAKTCHEBIA, Institut d'études orientales, Academie des sciences de Georgie, Tbilissi 


Infos :
claire.mouradian@ehess.fr

Lieu : Sauf indication contraire,  54 bd Raspail, 75006 Paris, salle 830 - 01 49 54 25 58 - centre.russe@ehess.fr - bartoli@ehess.fr

18:58 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/01/2008

Conférence

A Paris

Christianisation de l’Arménie. Retour aux sources

La genèse de l’Église d’Arménie  (des origines au milieu du IIIe siècle)

Conférence de Maxime K . Yevadian, le mercredi 13 février 2008, à 20 heures 30

 

yevadian-maxime-christianisation-volume1Le christianisme tient une place centrale dans l’histoire et de l’identité du peuple d’Arménie. Les origines de cette foi ardente devenue consubstantielle à l’âme arménienne sont polémiques et discutées. Maxime K. Yevadian, après quatre années de recherches et plusieurs voyages, a publié un ouvrage en trois volumes : « Christianisation de l’Arménie.

Retour aux sources ».

Dans le premier volume : La genèse de l’église arménienne, l’auteur tente de répondre aux questions liées aux origines de l’église d’Arménie avant la conversion de Tiridate par saint Grégoire l’Illuminateur : quelle est la place de l’Arménie dans la Bible ? Le paradis terrestre était-il situé en Arménie ? Où échoua l’arche de Noé ? Des apôtres sont-ils venus évangéliser l’Arménie ? Le prophète Mani a-il prêché en Arménie ? Quelle est l’influence de la Syrie sur la christianisation de l’Arménie ? Quelle était l’importance de la communauté chrétienne avant saint Grégoire l’Illuminateur ?

 

Lieu : Salle Nourhan Fringhian, Cathédrale Saint Jean-Baptiste, 15 rue Jean Goujon, 75008 Paris

17:47 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/01/2008

stage

A Montepellier

 

Stage intensif Voix et Chant géorgien

animé par Pascale Ben et Laurent Stéphan

du 23 au 26 février 2008

 

Programme et contenu

Travail de la voix et du corps le matin avec Pascale Ben. Recherche de sons liés au corps et favorisant une dynamique d’élan permettant de trouver de la nuance, des timbres différents, et une meilleure écoute de soi-même et des autres. Dans un climat chaleureux et ludique, les participants exploreront de nouvelles qualités de voix offrant des accès à l’imaginaire et au monde des sentiments, des impressions et des expressions. Déclaré par l'UNESCO "Patrimoine immatériel de l'humanité", le chant traditionnel polyphonique géorgien est d’une grande richesse et permet de vibrer de tout notre être : enseigné par Laurent Stéphan, il servira de cadre et de soutien aux moments de recherche pure et nous permettra d’utiliser tous les différents paramètres abordés le matin : le souffle, la présence, le timbre, le rythme, l’harmonie à plusieurs voix. Ces éléments seront abordés à travers des chants de travail, des chants d’amour, des berceuses, des chants de tous les moments de la vie.

 

Intervenants

Pascale Ben est comédienne. Elle est entrée en 1970 au Roy Hart Theatre à Londres, une troupe d’avant-garde. Elle a joué dans de nombreux spectacles, dans la plupart des pays européens. Depuis quelques années, elle habite à Montpellier. Elle enseigne dans le cadre de l’association « La voix est Libre » et travaille à la fois avec des professionnels du monde du spectacle et avec des amateurs désireux de découvrir ou d’enrichir leur voix. Elle intervient régulièrement à l'Université de Nîmes, à l'Université d’Osnabrück en Allemagne, ainsi qu'à l’Académie internationale de Wallonie, en Belgique.

Laurent Stéphan est comédien et chanteur. Sa passion pour les polyphonies géorgiennes et son désir de mieux comprendre le contexte de ces chants traditionnels l'ont amené à effectuer une dizaine de voyages d'étude dans ce pays du Caucase. Il a appris ce répertoire par transmission orale, en travaillant directement avec les chanteurs géorgiens dépositaires de cette tradition. En France, il interprète en concert ce répertoire au sein de deux groupes (l'Ensemble Marani et l'Ensemble Mze shina) avec lesquels il a déjà enregistré trois CD. Il enseigne ces polyphonies depuis 1998.

 

La Voix est libre

C’est une association Loi 1901 qui a pour objectif une recherche sur la voix et le théâtre. Ses activités sont des cours à Montpellier et à l’extérieur (tout public et professionnels), l’organisation de soirées conviviales Quartsiluni ainsi que la production de spectacles.

 

Ce stage de quatre jours est ouvert à 12 personnes. Pas de formation musicale préalable requise.

Lieu de travail : La Baie d’Einstein, 584, avenue Albert Einstein 34000 Montpellier.

Horaire : chaque jour de 10 heures à 17 heures. Possibilité d’hébergement.

Coût du stage : 135 euros. Adhésion à l’Association : 15 euros.

Pour s’inscrire, nous faire parvenir un chèque d’arrhes, d’un montant de 70 euros, à l’ordre de La Voix est Libre, 584 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier.

Renseignements et informations 06 23 04 15 04

Mail : envoix@lavoixestlibre.fr

18:53 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/01/2008

Annonce

Urgent !

Recherche un acteur originaire du Caucase pour jouer un Tchétchène de 30 ans dans un long métrage qui se tournera à Bruxelles au mois d'avril.

Le personnage parle français avec un accent. 

Réalisatrice: Nicole Palo

Production: Cinéastes Associés

Merci d'envoyer votre CV et photos à nicolepalo@yahoo.com

18:56 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/01/2008

Théâtre

chto_recto

chto_verso

A Grozny où elle a toujours vécu, l'armée russe a (presque) tout détruit.

Avec sa mère, sa grand-mère, sa nièce et sa soeur, elle a été contrainte
de fuir son paradis des montagnes pour errer sur les routes, déracinée.

Elle raconte son périple. Moscou ... Saint-Pétersbourg ... Marseille.

Dans une langue à la fois audacieuse et sensible, Sonia Chiambretto nous raconte l'histoire de ce voyage. L'espoir naît finalement.

18:59 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Concert

A Paris

Elshan & Malik Mansurov

samedi 9 février à 17h00

 

elshan-mansurovPetit pays au bord de la mer Caspienne, l’Azerbaïdjan est un jardin fertile à la croisée des mondes turc, russe et persan. De cette féconde semence culturelle est née le mugham, une tradition musicale classée en 2003 par l’Unesco chef-d’œuvre du patrimoine azéri. Alliant généralement voix, târ et kamantché, il laisse une large place à l’improvisation, se rattachant ainsi à la grande tradition persane. Il fut révélé en France dans les années 80 par la voix sublime d’Alim Qasimov et ses deux fidèles compagnons, Elshan et Malik Mansurov. Aujourd’hui le Théâtre des Abbesses accueille en duo les deux frères liés dans la vie comme dans la musique. Un vivant dialogue où kamantché et târ s’unissent et se répondent dans une conversation musicale de charme aux rythmes variés. - Jacqueline Magnier 

 

Tarif : 12 – 17 €

Lieu : Les Abbesses, 31 rue des Abbesses - PARIS 18

Réservation : http://www.forumsirius.net/orion/theavil.phtml?seance=3732

14:25 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Spectacle

"Arek en Vrac"

De et par : Arek Gurunian

Mise en scène : Didier Vignali

 

Un spectacle qui pose de vrrraies questions à de vrrraies personnes, dans un vrrrai théâtre.

Avec un petit bonhomme très poli et tout propore sur lui. Son quart d'heure de gloire est à portée de main, il va tenter de le saisir... Aïe.

Tous les mercredis 20h à La Loge Théâtre , 2 rue La Bruyère, 75009 - Métro: St-Georges

Réservations au: 01 42 82 13 13 ou sur: www.laloge-theatre.fr 

13:31 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/01/2008

Concert

A Paris

 
ALIM ET FARGANA QASIMOV

Musique spirituelle d'Azerbaidjan

 
samedi 5 avril à 20h30

azeri
 Photo : © Sébastien Schutyser / AKTC".

 

Le mugham d'Azerbaïdjan est une des facettes les plus brillantes de l'art musical classique du Moyen-Orient et de l'Asie centrale et si Alim Qâsimov en est aujourd'hui l'interprète le plus célèbre, il est aussi le plus créatif.

Le jeune chanteur de 32 ans qui, en 1989, donna à la Maison des Cultures du Monde ses premiers concerts en Occident et y enregistra ses deux premiers disques, est devenu un maître et son empreinte sera à n'en pas douter comparable à celles d'autres figures marquantes de l'histoire du mugham : Khân Shushinski, Jabbar Qaryagdi Oghlu ou Zulfi Adigözelov. Issu d'une famille modeste, Alim Qâsimov est un musicien complet, imprégné aussi bien par les répertoires religieux et populaires – il doit ses premières émotions à son grand-père, barde de village – que par une musique savante qu'il découvre à la fin de son adolescence.

Alim Qâsimov, c'est aussi une voix dont l'inspiration – il parle volontiers de flamme intérieure – anime la moindre inflexion, aussi bien dans les passages délicats, douloureux, chantés sotto voce, que dans ses vocalises spectaculaires et pathétiques. Musicien atypique, réfractaire à l'académisme, Alim Qâsimov propose une relecture novatrice du mugham, le rebaignant dans son essence, une poésie romantique qui mêle le profane et le sacré et une forme musicale ouverte, de tous temps rebelle à la sclérose. Pour sa fille Fargana, Alim est à la fois un père et un maître de musique à l'ancienne. Cette jeune chanteuse a grandi dans l'univers musical de son père, en dehors de tout conservatoire, comme cela se faisait autrefois. Elle excelle tout particulièrement dans le répertoire religieux qu'Alim fut un des premiers à réinvestir après la disparition de l'Union soviétique.Leur duo vocal ne brise donc pas la tradition, il la prolonge. Pour Alim, son travail d'innovation ou de création à l'intérieur du mugham repose sur la formation en trio classique.

De cette association où la voix commande, suivie pas à pas, avec de légers décalages, par le luth târ et la vièle kamânche, il se dégage une atmosphère de complicité, de spontanéité, propice à l'improvisation. Pour lui, chaque concert de mugham est une expérience méditative, voire mystique, dont il ne peut prévoir à l'avance le cheminement, même s'il s'appuie sur une trame fixée par la tradition. Rien n'empêche dès lors d'enrichir la palette sonore avec d'autres instruments, comme le hautbois des bardes, qui viennent nous rappeler que le mugham, pour classique qu'il soit, s'est aussi nourri d'apports populaires.

Ces musiciens hors-pair interprèteront deux grandes suites vocales et instrumentales du répertoire : les mugham Chargâh et Bayâti-Shirâz.

avec
Alim et Fargana Qasimov, chant et daf
Rafael Asgarov, hautbois balaban
Rauf Islamov, kamanche
Ali Asgar Mammadov, luth tar
Natiq Shirinov, percussions naghara

Lieu :
Auditorium du Louvre, 75001 Paris - Métro Palais-Royal
Plein tarif : 20 euros
Tarif abonnés : 16 euros
Tarif réduit : 12 euros
Renseignements et programmation complète : www.mcm.asso.fr

12:31 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Radio - Spectacle

laurelineEmission - Du 14 au 17 janvier sera diffusée dans l'émission d'RFI 'Accents d'Europe', une interview sur la collecte de contes réalisée en Géorgie Par Laurline Koenig et la Compagnie Bagan.

RFI à Paris : 89 FM, émission à 15h10pour les autres, il faut poadcaster l'émission : http://www.rfi.fr/radiofr/emissions/072/accueil_3.asp pour l'étranger, vous trouverez les fréquences sur cette page : http://www.rfi.fr/radiofr/statiques/capterrfi.asp...


Spectacle - Lipanali : contes, chant, tchouniri - par la Compagnie Bagan


Dans les hautes montagnes du Caucase, en Svanetie,
chaque hivers les âmes rentrent à la maison.Un conteur fouille dans ses souvenirs et se met à raconter une histoire.Parce qu'il ne faut pas que les âmes s'ennuient...


Le 1er février à 20 heures au Centre Mandapa , 6 rue de Wurtz, 75013 Paris.

Réservations : 01-45-89-01-60

12:22 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/01/2008

Fête

Paris : fête de la paroisse géorgienne Sainte Nino

le 20 janvier 2008

 
La fête annuelle de la paroisse géorgienne Sainte Nino aura lieu le dimanche 20 janvier 2008, de 14 à 19 heures, 9 rue Médéric, 75 017, à la salle de la paroisse suédoise.  

Un goûter sera offert aux enfants de la paroisse de moins de 13 ans.  


Un buffet sera proposé, avec participation aux frais.

17:53 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Conférence

A Bruxelles

Conférence : le génocide arménien vu par Jim Kaliski

Suivi d’un entretien avec Jacques Sojcher

 

le 11 février à 12h30

 

Lieu : Musée Juif de Belgique, rue des Minimes 21, 1000 Bruxelles

Tél. : 02-512.19.63Fax : 02-513.48.59

Site internet : http://www.museejuif.be

17:42 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Cinéma

itcItchkéri Kenti : Les fils de l’Itchkérie

| Florent Marcie | 2h25

 

Projection et débat le jeudi 31 janvier 2008 à 19h45

dans le cadre de Bobines sociales 2008


La librairie Quilombo
participera au festival Bobines sociales 2008, un festival du film militant. Les 1, 2 et 3 février 2008, il se déroulera comme chaque année au studio de l’Ermitage, et du 28 au 31 janvier dans différents lieux engagés parisiens. Plus d’infos sur www.paveetmanivelle.org
 

« Itchkérie », tel est le nom de la Tchétchénie avant la colonisation du Caucase par les Tsars, à la fin du XVIIIe siècle. C’est aussi, de nos jours, l’appellation de la Tchétchénie par les indépendantistes Tourné clandestinement en Tchétchénie, Itchkéri Kenti est le récit d’un bref moment de l’histoire tchétchène, pendant l’hiver 96, peu après l’opération de Pervomaskaïa et jusqu’à la prise du village de Novo Grozny par l’armée russe, à la fin du mois de février. Tous les observateurs ont été frappés par l’extraordinaire violence de la première guerre de Tchétchénie. Grozny, capitale de 400 000 habitants, fut rasée par l’aviation en un mois. Comment le petit peuple tchétchène, réparti sur un territoire grand comme à peine deux départements français, pouvait-il tenir tête à la Russie, plus vaste pays du monde ? Réaliser un film sur la guerre de Tchétchénie à partir d’images datées d’une décennie soulève ainsi une diversité de questions toujours aussi vives, débordant très largement les frontières du Caucase. En 2006, la guerre en Tchétchénie, qualifiée par certains spécialistes de génocide ou de crime contre l’humanité, se poursuit sous un autre visage. Avec 500 000 mines pour une superficie de 17 500 km2, la Tchétchénie est le pays le plus miné au monde. 

« Itchkérie », tel est le nom de la Tchétchénie avant la colonisation du Caucase par les Tsars, à la fin du XVIIIe siècle. C’est aussi, de nos jours, l’appellation de la Tchétchénie par les indépendantistes. « Kent », en langue tchétchène, désigne le jeune homme valeureux, prêt de tout temps à se sacrifier pour la liberté de son pays. Itchkéri Kenti : Les Fils de l’Itchkérie."

 

Lieu : CICP 21ter rue Voltaire 75011 Paris

16:50 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/01/2008

Cinéma

logohp>>> L’atelier Sud Caucase aux Ateliers Varan le mercredi 16 janvier à 20h00. Projection des films documentaires réalisés en 2006 par de jeunes cinéastes d’Arménie, d’Azerbaïdjan et de Géorgie :
- « La Cité des Aveugles » de Mari Gulbiani (34 min) : La vie au bout de la ville, dans ce qui reste de la « Cité des Aveugles » créée par les communistes. Une vie lumineuse.
- « Zurabi » de Giorgi Mrevlichvili (22 min) : Zourab Sudjachvili ne gravit pas le Mont Kazbeg pour le « conquérir ». Il respecte cette montagne, haute de plus de 5000 mètres, comme un lieu sacré. Sa vie se passe dans l’un des plus beaux endroits de la Géorgie.
- « Chez nous à Vera » de Nidjat Ulfat Khalilov (21 min) : A Tbilissi, dans le quartier de Vera, existe un triangle d’amitié entre les représentants des peuples du Caucase. Leur langue commune est le géorgien, mais ils parlent leurs langues natales et se comprennent.
- « Ma petite cour italienne » d'Elina Chakhnazarova (17 min) : « Le Roi des Bouteilles » ! Son royaume c’est une petite cour « italienne » habitée par quelques familles.

- « Elektrichka » de Temur Mjavia (22 min) : Si vous désirez aller à Borjomi en train de luxe, rapide, pressez-vous !Bientôt, il va être remplacé. Mettez des habits chauds. Les vitres du train ont disparu. N’oubliez pas de venir avec votre chaise. Vous risquez de ne pas voyager assis. Vous êtes prêts

Ateliers Varan, 6 impasse Mont-Louis, 75 011 PARIS - Tél : 01 43 56 64 04 -  Fax : 01 43 56 29 02 - contact@ateliersvaran.com

19:00 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/01/2008

Voyage

Caucasus02%20beige
 

La Caucasus Trekking Company est née d'une alliance franco-géorgienne. Son objectif est de faire découvrir le parc national du Tusheti au rythme des traditions Géorgiennes.  

Les randonnées s'adressent non seulement aux fanas de montagnes, de paysages insolites, de nature, de sport mais aussi aux épicuriens et aux experts (professeur, étudiant) ou amateur de faune et flore. 

Il ne s’agit pas d’une grande agence de voyage, mais d’une entreprise familiale qui fera son possible pour partager avec vous un moment de détente et de dépaysement. Les guides parlent le géorgien, le français, le russe, l'anglais et l'allemand. Leur passion de la découverte, du voyage, des chevaux a ce petit brin de curiosité qui emporte le voyageur toujours un peu plus loin.  

A partir de 77 euros par jour et par personne. Possibilité de transfert en hélicoptère. 

Pour toute info, voir le site http://www.caucasus-trek.com/htmfr/fseinf.htm ou caucasustrek@msn.com ou 0033 1 60 47 23 97 (Audrey Bogini)

16:02 Écrit par Roustaveli dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |