21/10/2005

Concert

Au FLAGEY

le vendredi 18 novembre 2005 à 12.30

studio 1 (50 min.)

 

Un midi pas comme les autres : "Bradyaga"

  

Elle vit depuis huit ans déjà en Belgique, et pourtant, la jeune compositrice et pianiste arménienne Naïra Mnoian continue à se sentir nomade – bradyaga, en russe. Elle trouve l’inspiration dans les mélodies de son pays, mais aussi dans le tango et les chansons traditionnelles juives. Écrits en français, en russe et en arménien, ses textes racontent l’histoire de sa vie. Elle est accompagnée par Laurence Waters (chant), Cédric Waterschoot (guitare basse), Walter Meneghello (clarinette et accordéon), Véronique Decock (violon) et Osvaldo Hernando (percussions).

 

tarif unique (concert, boisson, sandwich) : 8.5 €

infos : 02/641 10 20


15:41 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/10/2005

Librairie

LE PRISONNIER DU CAUCASE ET AUTRES NOUVELLES, voilà le titre du dernier ouvrage de l’écrivain russe Vladimir Makanine (que, paraît-il, on ne doit plus présenter…), sorti chez Gallimard il y a quelques mois.

 

Je ne l’ai pas encore lu mais dites-m’en donc des nouvelles…

 

Résumé :

Quelle place la beauté peut-elle trouver au milieu de la guerre  ? Qui, des deux adversaires, est le prisonnier de l'autre, dans un conflit comme celui du Caucase  ? Telles sont les questions abordées par Vladimir Makanine dans la nouvelle titre de ce recueil, à travers l'histoire d'un soldat russe fasciné par son jeune prisonnier caucasien. Si la toile de fond du récit - l'enlisement militaire russe dans le Caucase - est d'une actualité politique brûlante, « Le prisonnier du Caucase » est avant tout une magistrale leçon de littérature, un texte d'une force visionnaire indiscutable, reconnu comme tel dès sa publication.

Dans « La lettre A », Makanine revient sur le passé soviétique du pays, en décrivant la lente décomposition d'un camp du goulag en Sibérie. « Une bonne histoire d'amour », qui clôt le recueil, brosse le portrait d'un couple cynique et arriviste qui, après avoir subi de plein fouet les bouleversements de l'Histoire russe, cherche à se faire une place dans la nouvelle société...

Ces nouvelles composent une brillante radioscopie de la Russie d'aujourd'hui, mais nous interrogent aussi sur la place que nous accordons à la beauté et aux sentiments dans nos vies. Vladimir Makanine, un des grands maîtres de la littérature russe contemporaine, fait une nouvelle fois la preuve de l'étendue de son immense talent. 


17:44 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/10/2005

 

Communiqué  

« Le tourisme en Géorgie » sera le thème des 3e journées franco-géorgiennes de Leuville-sur-Orge le 5 novembre. Cgtt Voyages y présentera ses packages « Caucase »

 

Le 5 novembre prochain, la ville de Leuville-sur-Orge (Essonne) organisera ses 3e journées franco-géorgiennes, avec pour thème « Le tourisme en Géorgie ». Cgtt Voyages, agence spécialiste des pays de l’Est, profite de l’événement pour promouvoir ses programmes « Géorgie », avec des nouveautés notamment dans le secteur de l’archéologie.

 

Chaque année, la petite ville de Leuville-sur-Orge organise une journée d’information sur la Géorgie, pays du Caucase, blotti entre la Russie et la Turquie. Après « L’histoire ancienne de la Géorgie » en 2003, et « L’histoire récente de la Géorgie » en 2004, le thème de cette édition 2005 sera « Le tourisme en Géorgie ».

 

Au programme, une exposition photographique intitulée « 50 vues de Géorgie », réalisée par Luc Meloua, un film, « Les trésors de la Géorgie » de Vakhtang Mamaladzé, et une conférence sur « Le tourisme en Géorgie », animée par Jean Radvanyi, professeur à l’INALCO et grand spécialiste du Caucase.

 

Egalement invitée de cette manifestations, l’agence Cgtt Voyages, spécialiste des pays de l’Est, sera représentée par Laure Kabacoff, ex-directrice de l’antenne géorgienne de Cgtt Voyages et actuellement coordinatrice des bureaux Russie-CEI.

 

« Nous avons ouvert le bureau géorgien de Cgtt Voyages en 2000. Depuis, la situation a beaucoup évolué dans ce pays, explique Laure Kabacoff. La Révolution des roses a placé la Géorgie sous les feux de l’actualité, et les Français ont commencé à s’intéresser à cette destination, jusqu’alors très confidentielle. Parallèlement, la Géorgie a supprimé les visas pour les Français… Conséquence, aujourd’hui, nous avons de plus en plus de demandes pour des petits groupes qui souhaitent découvrir ce pays, sa culture et son histoire très riche, mais aussi ses paysages très variés »

 

Afin de développer encore le trafic des voyageurs vers cette destination nouvelle, Cgtt Voyages a choisi de laisser son équipe locale, francophone et très autonome, traiter en direct les demandes des agences. « En général, les agences françaises nous découvrent par notre site www.cgtt-tbilissi.ge, avant de nous envoyer directement des demandes de cotations. Cela nous permet d’être très réactifs.» précise Choréna Niniachvili, responsable du bureau de Tbilissi.

 

« Nous profiterons de la manifestation de Leuville-sur-Orge pour présenter nos programmes à thèmes culturels, notre circuit « Spécial randonnée »... et surtout, notre nouveau package « archéologie », incluant la visite du site où l’on a récemment découvert l’homo georgicus, le premier des « Européens » » se félicite Laure Kabacoff.

 

La journée du 5 novembre à Leuville-sur-Orge sera donc, pour Cgtt Voyages, l’occasion de communiquer sur ses produits Caucase, et pour tous de se faire une idée plus précise du potentiel touristique de cette nouvelle destination en vogue.

 

 

 Pour tout renseignement complémentaire, contactez :

Laure Kabacoff

Coordinateur des bureaux CEI et Responsable Marketing & Communication

82 rue d'Hauteville - 75010 Paris

laure.kabacoff@cgtt-voyages.fr

N° : 0825 16 24 88 -- Fax : 01 40 22 88 36

Ligne directe : 01 40 22 88 50

www.cgtt-voyages.fr


14:46 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/10/2005

Cinéma

A l'occasion du Festival des Libertés...

Le Courage de Tamara

de Françoise Spiekermeier
France - 2003 - 18 min - VF

Journaliste indépendante tchétchène, Tamara s'est donné pour mission d'enregistrer méticuleusement et de la façon la plus exhaustive possible les exactions commises sur la population civile par l'armée russe. Un acharnement à construire une mémoire et à témoigner face au silence.

Le 19/11/05 à 19h00 au Pathé Palace (Kladaradatsch), 85 boulevard Anspach, 1000 Bruxelles

Infos : 02/289 69 00

Entrée : 3 euros




15:08 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/10/2005

Rencontre

"Georgiëdag" à Amsterdam, le vendredi 21 octobre 2005
 
Comme chaque année (ou à peu près), la Fondation Bagration organise une Journée Géorgie dans la capitale néerlandaise. La rencontre se fera à la  Vondelkerk, Vondelstraat 120.
 
Au programmme :
9.30 - 10.00 Accueil
10.00 - 10.10 Mot d'ouverture par Wim Lucassen, administrateur de la Fondation Bagration
10.10 - 10.20 Introduction au programme par Eka Mkheïdze

10.20 - 11.00 Communication : "Witness through Troubled Times : 200 years ou Georgian Church History, Tamara Grdzelidze", théologienne
11.00 - 11.30 Pause-café
11.30 - 12.00 Présentation par Gotscha Lagidse de son travail d'orfèvre et de sculpteur 
 12.00 - 12.30 Présentation dia par Nino Purtskhvanidze : "Les héros de la stagnation" (sic !)
12.30 - 13.30 Déjeuner
13.30 - 13.40 Communication : "La Géorgie et la globalisation" par Endre Bánki

13.40 - 13.55 Présentation du nouvel ambassadeur géorgien à Bruxelles, Salome Samadashvili
13.55 - 15.00 Projection du film "Brigand", d'Otar Ioseliani

 
PAF :  € 17, -
 
Contact : Bagration fondation
Secrétaire : Monsieur E. Bánki
Hildebrandlaan 29, 3768 GV Soest
Tél. 035-601 5476, e-mail :
info@bagration

12:33 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/10/2005

Art contemporain

Au Palais des Beaux-Arts, à Bruxelles
 
Melik Ohanian (video)
 


Seven Minutes Before est un film de 21 min pour sept écrans juxtaposés. Sept plans séquences simultanés réalisés pendant l'été 2004 dans une petite vallée du Vercors.
Une explosion interrompt le film comme si elle était l'équivalent allégorique du mot « fin » et que le tout était à lire comme une sorte de conte dont il s'agirait de reconstituer le chiffre caché.
Né en 1969, diplômé des Beaux-Arts de Lyon, Melik Ohanian a travaillé avec Pierre Huyghe dès 1995. Sa carrière décolle en 2002 avec la présentation de deux projets au Palais de Tokyo.
Il a participé aux biennales de Berlin, Sydney, Moscou, Lyon et publié trois livres avec Jean-Christophe Royoux, dont Cosmograms en 2005, à l'occasion de la sélection de Seven Minutes Before pour la Biennale de Sao Paulo.

 
Dates et horaires (accès gratuit) :

 
Jeudi 13.10.2005 - 18:00 > 21:00
Vendredi 14.10.2005 - 10:00 > 18:00
Samedi 15.10.2005 - 10:00 > 18:00
Dimanche 16.10.2005 - 10:00 > 18:00
Mardi 18.10.2005 - 10:00 > 18:00
Mercredi 19.10.2005 - 10:00 > 18:00
Jeudi 20.10.2005 - 10:00 > 21:00
Vendredi 21.10.2005 - 10:00 > 18:00
Samedi 22.10.2005 - 10:00 > 18:00
Dimanche 23.10.2005 - 10:00 > 18:00
Mardi 25.10.2005 - 10:00 > 18:00
Mercredi 26.10.2005 - 10:00 > 18:00
Jeudi 27.10.2005 - 10:00 > 21:00
Vendredi 28.10.2005 - 10:00 > 18:00
Samedi 29.10.2005 - 10:00 > 18:00
Dimanche 30.10.2005 - 10:00 > 18:00
Mardi 01.11.2005 - 10:00 > 18:00
Mercredi 02.11.2005 - 10:00 > 18:00
Jeudi 03.11.2005 - 10:00 > 21:00
Vendredi 04.11.2005 - 10:00 > 18:00
Samedi 05.11.2005 - 10:00 > 18:00
Dimanche 06.11.2005 - 10:00 > 18:00







17:21 Écrit par Roustaveli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |